Découvre les métiers en formation professionnelle et technique qui offrent les meilleurs perspectives d'emploi au Québec

Technologues en radiation médicale

Autres appellations : coordonnateur clinicien/coordonnatrice clinicienne en médecine nucléaire, coordonnateur/coordonnatrice technique (radiologie) (réseau de la santé et des services sociaux), opérateur/opératrice d'appareil à rayons X - secteur médical, T.R. (technologue en radiologie)

Fiche métier

Description :

Les technologues en radiation médicale se servent d'appareils de radiographie et de radiothérapie afin d'administrer des rayons ionisants et d'obtenir des clichés des structures de l'organisme, pour diagnostiquer et traiter les lésions et les maladies. Ils travaillent dans des centres hospitaliers, des centres d'oncologie, des cliniques et des laboratoires de radiologie.

Principales tâches :

Technologues en radiologie

  • utilise des appareils radiographiques et fluoroscopiques, des appareils à rayons X, des tomodensitomètres pour la tomographie assistée par ordinateur, des mammographes et des appareils d'imagerie par résonance magnétique, afin de produire des radiographies ou des images anatomiques du corps humain et de permettre au radiologiste de diagnostiquer la maladie ou la lésion;
  • enregistre et traite les données sur les patients;
  • effectue les vérifications sommaires et les contrôles de qualité des équipements radiologiques et des appareils de traitement de films;
  • surveille les patients et leur administreles soins nécessaires pendant les examens radiographiques.

Technologue en médecine nucléaire

  • prépare et administre des substances radiopharmaceutiques, telles que des radionucléides et d'autres traceurs, aux patients ou aux prélèvements biologiques;
  • utilise des appareils de détection de radiation, tels que des gamma-caméras, des tomographes, des compteurs de scintigraphie et de scintitomographie et des chambres d'ionisation, pour recueillir les données permettant aux spécialistes en médecine nucléaire de diagnostiquer la maladie;
  • effectue des procédures diagnostiques à l'aide d'appareils radioactifs sur des spécimens biologiques, tels que le sang, l'urine et les selles;
  • enregistre et traite les résultats des procédures;
  • vérifie l'équipement afin d'en assurer le bon fonctionnement;
  • surveille les patients et leur administrer les soins nécessaires pendant les examens;
  • applique les règles de radioprotection;
  • forme et supervise, s'il y a lieu, les étudiants technologues en médecine nucléaire ou superviser d'autres technologues en médecine nucléaire.

Technologues en radio-oncologie

  • utilise des accélérateurs linéaires et des appareils de radiothérapie au cobalt, à rayons X ou autre, pour administrer des rayonnements prescrits par les radio-oncologistes;
  • vérifie les appareils de radiothérapie afin d'en assurer le bon fonctionnement;
  • aide le radio-oncologiste et le physicien clinicien à élaborer le programme de radiothérapie;
  • aide à la préparation des sources radioactives scellées, telles que le cobalt, le radium, le césium et les isotopes, ainsi qu'à la fabrication d'accessoires, comme les plâtres et les moules en acrylique, pour l'administration des doses de rayonnements;
  • surveille l'état physique et psychologique du patient, et leur administre les soins nécessaires, pendant la durée du traitement;
  • explique aux patients les effets secondaires éventuels des rayonnements;
  • forme et supervise, s'il y a lieu, les étudiants technologues en radio-oncologie, ou supervise d'autres technologues en radio-oncologie;
  • les technologues en radiologie peuvent se spécialiser dans certains domaines comme la tomographie assistée par ordinateur, l'angiographie, la mammographie, l'imagerie par résonance magnétique, la radiologie d'intervention, la dosimétrie, la stéréotaxie ou la curiethérapie.

Régions où ce métier
a les meilleures perspectives :

  • Bas-Saint-Laurent
  • Capitale-Nationale
  • Mauricie
  • Estrie
  • Abitibi-Témiscamingue
  • Côte-Nord
  • Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  • Chaudière-Appalaches
  • Laval
  • Lanaudière
  • Laurentides
  • Montérégie
  • Centre-du-Québec

Formation

Diplôme d'études collégiales (DEC)

 

Programmes

  • Technologie de médecine nucléaire
  • Technologie de radiodiagnostic
  • Technologie de radio-oncologie

 

Technologie de médecine nucléaire 

Durée : 3 ans

Objectifs du programme

Se familiariser avec les applications et les manipulations de radio-isotopes. Aider les médecins dans leur diagnostic, par l’utilisation d’appareils très spécialisés et par différentes techniques de laboratoire. Produire des examens tels que: captation, cartographie, appareils de comptage, de scintillation, etc.

Organismes scolaires offrant le programme

 

 

Technologie de radiodiagnostic

Durée : 3 ans

Objectifs du programme

Permettre de produire des documents radiographiques servant à établir un diagnostic précis. Connaissances théoriques et pratiques en anatomie, en pathologie, en renseignements cliniques et en appareillage. Devenir familier avec les techniques de développement des films et les méthodes de classement. Évaluer des situations d'urgence médicale et des mesures à prendre dans ces cas

Organismes scolaires offrant le programme

 

 

Technologie de radio-oncologie

Durée : 3 ans

Objectifs du programme

Utiliser les radiations ionisantes dans un but thérapeutique. Pour les techniciennes et techniciens, ceci implique une double responsabilité : technique, car ils doivent voir à l'application adéquate et précise du traitement prescrit par les radiothérapeutes; paramédicale, car ils contrôleront les réactions physiques et biologiques chez les bénéficiaires durant toute la durée des traitements. La manipulation de ces appareils est confiée à des techniciennes et techniciens compétents et responsables. Ils doivent donc en connaître les effets thérapeutiques, les dangers ainsi que les mesures de protection afin de pouvoir s'en servir avec précision et dextérité.

Organismes scolaires offrant le programme