Découvre les métiers en formation professionnelle et technique qui offrent les meilleurs perspectives d'emploi au Québec

Agents/agentes de services correctionnels

Autres appellations : agent/agente de correction, gardien/gardienne d'établissement correctionnel, gardien/gardienne d'établissement pénitentiaire

Fiche métier

Description :

Les agents de services correctionnels surveillent les contrevenants et maintiennent l'ordre dans les établissements pénitentiaires et dans les autres lieux de détention. Ils travaillent pour les gouvernements fédéral et provinciaux et pour les administrations municipales.

Principales tâches :

  • surveiller la conduite et le comportement des contrevenants afin de prévenir les émeutes et les évasions;
  • surveiller les contrevenants durant leurs périodes de travail, les repas et les périodes de loisirs;
  • faire des rondes dans les secteurs qui leur sont dévolus et signaler les problèmes à leur supérieur;
  • observer le comportement des contrevenants et préparer des rapports;
  • escorter les contrevenants pendant les déplacements ou durant une absence temporaire;
  • rédiger les rapports d'admission, de programmes, de libération et de transfert ainsi que d'autres rapports;
  • surveiller et coordonner, s'il y a lieu, le travail d'autres agents de services correctionnels.

Régions où ce métier
a les meilleures perspectives :

  • Montréal
  • Capitale-Nationale
  • Outaouais
  • Abitibi-Témiscamingue
  • Côte-Nord
  • Nord-du-Québec
  • Laval
  • Lanaudière
  • Laurentides

Formation

Diplôme d'études collégiales (DEC)

 

Programmes

  • Techniques d'intervention en délinquance
  • Techniques policières

 

Techniques d'intervention en délinquance

Durée : 3 ans

Objectifs du programme

Le programme Techniques d’intervention en délinquance vise à former des techniciennes et des techniciens aptes à travailler tant à la prévention de la délinquance qu’à la réinsertion sociale des personnes délinquantes, et ce, avant qu’elles ne commettent un délit, ou encore à la suite d’une décision judiciaire ou d’une mesure de déjudiciarisation. La technicienne ou le technicien sera en mesure d’intervenir quotidiennement et de façon directe auprès de jeunes ou d’adultes prédélinquants et délinquants, hommes ou femmes, ou auprès de victimes d’actes criminels. Elle ou il pourra travailler en milieux fermés, semi-ouverts ou ouverts, principalement dans les établissements de détention provinciaux ou fédéraux, les centres résidentiels communautaires, les centres jeunesse ou différents organismes communautaires.

Régions où tu peux suivre ce programme

 

 

Techniques policières

Durée : 3 ans

Objectifs du programme

 Le programme Techniques policières vise à former des personnes aptes à exercer la profession de policière-patrouilleuse ou de policier-patrouilleur au Québec.

Il vise à permettre à l’aspirante policière et à l’aspirant policier d’acquérir les connaissances, les habiletés et les attitudes nécessaires à l’exercice de cette fonction de travail tout en les préparant à leur admission à l’École nationale de police du Québec.

Les policières-patrouilleuses et les policiers-patrouilleurs sont les premiers intervenants sur les scènes d’événements, d’incidents ou d’accidents. Ils doivent assurer la sécurité de la population, maintenir la paix, protéger la vie et la propriété, prévenir le crime, appliquer les lois criminelles et pénales, protéger les jeunes en situation de compromission et traduire les contrevenants devant les tribunaux. Ils sont également appelés à sécuriser les victimes d’actes criminels, à informer et à conseiller les citoyennes et les citoyens, à les orienter vers les ressources communautaires ou professionnelles appropriées, à agir comme médiateurs ou conciliateurs lors de conflits mineurs, à arrêter les criminels, à dresser des constats d’infractions, à recueillir des éléments de preuve, à produire divers rapports et à témoigner devant les tribunaux.

Leur travail s’effectue dans un contexte de police professionnelle de type communautaire axée sur la qualité du service à la clientèle, la participation active de la communauté, la concertation avec les élus et la recherche de solutions durables aux problèmes d’incivilité et de criminalité.

Régions où tu peux suivre ce programme