Découvre les métiers en formation professionnelle et technique qui offrent les meilleurs perspectives d'emploi au Québec

À chacun son parcours

Il y a plusieurs parcours possibles afin de compléter un programme de formation, et chaque personne peut trouver un moyen d’y arriver qui lui convienne.

Passerelles

Les passerelles sont des mesures qui facilitent le passage et le cheminement des élèves entre des programmes d’études de différents ordres d’enseignement. Elles contribuent à assurer une continuité dans la formation tout en permettant d’éviter des détours inutiles.

Cette disposition permet dorénavant aux titulaires de certains diplômes d’études professionnelles (DEP), sans détenir un diplôme d’études secondaires (DES), d’accéder directement à des programmes d’études collégiales désignés par la ministre, aux conditions qu’elle détermine.

Grâce aux parcours de continuité de formation, les diplômés de la formation professionnelle peuvent poursuivre leurs études à l’enseignement technique dans une logique de continuité et sans dédoublement de la formation. La reconnaissance des compétences acquises permet d’économiser au moins une session pour l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC).

Pour plus d’information sur les différentes passerelles disponibles, il est fortement recommandé de contacter l’établissement scolaire qui offre le programme qui vous intéresse.

Concomitance

Depuis 1996-1997, l’élève qui a réussi ses trois matières de base de 3e secondaire a la possibilité de s’inscrire à un programme d’études menant à un diplôme d’études professionnelles (DEP) sans répondre au préalable aux conditions d’admission.

Grâce à ce principe de concomitance, l’élève peut compléter simultanément sa formation professionnelle et sa formation générale de 4e ou de 5e secondaire requise pour respecter les conditions d’admission de son DEP, plutôt que d’avoir à attendre d’avoir terminé sa formation générale!

Un élève inscrit en formation professionnelle a également la possibilité d’acquérir en concomitance les unités de formation générale requises pour obtenir, en plus du DEP, le diplôme d’études secondaires (DES).

Alternance travail-études

L’alternance travail-études, communément appelée ATE, est une formule éducative qui permet de réaliser au moins deux stages en milieu de travail durant les études professionnelles au secondaire ou techniques au collégial.

À mi-chemin entre formation et emploi, ces stages sont tout indiqués pour tâter le pouls de ce qui se passe réellement en entreprise, tout en permettant de concilier travail (et parfois revenus) et formation. De plus, grâce à la concertation qu’elle exige entre le milieu du travail et l’établissement d’enseignement, l’ATE permet d’acquérir ou de perfectionner les compétences nécessaires à l’exercice de la profession ou du métier choisi.

Pour en savoir plus sur les avantages ou le fonctionnement des programmes en formation professionnelle ou en formation technique offerts en ATE, consulte le site Internet www.mels.gouv.qc.ca/ate ou renseigne-toi auprès de l’établissement d’enseignement qui offre le programme d’études qui t’intéresse.

Personnes handicapées et formation professionnelle ou technique… oui, c’est possible!

Selon les projections les plus récentes d’Emploi-Québec, des milliers d’emplois exigeant une formation professionnelle ou technique seront disponibles dans les prochaines années au Québec. Les personnes handicapées ou ayant des incapacités doivent pouvoir profiter de ces occasions.

Ce sont les capacités qui doivent être au centre d’une décision et non les incapacités! Il faut oublier les idées toutes faites sur l’impossibilité pour les personnes handicapées d’exercer un métier. Plusieurs professions sont parfaitement accessibles aux personnes handicapées. Il y a des personnes aveugles qui sont agent d’assurances ou secrétaire-réceptionniste. Des personnes sourdes opérateur de machines à imprimer, boulanger ou assembleur de produits en plastique. Des personnes en fauteuil roulant assembleur en aéronautique ou technicien en procédures douanières.

Besoin d’un interprète en langage signé? De documents en braille? D’outils informatiques adaptés? Il existe des ressources professionnelles et des programmes d’aide financière pour répondre à des besoins spéciaux. Nous pouvons compter sur le Programme d’allocation pour les besoins particuliers offert par l’Aide financière aux études ou sur les Services d’aide aux étudiants handicapés, disponibles dans les cégeps et collèges publics du Québec. 

Pour connaître tous les détails sur ces programmes et services, et l’ensemble des ressources offertes aux étudiants ayant des incapacités, consulte la brochure Pour un avenir sans limites! La FPT et les personnes handicapées, produite par le CAMO pour personnes handicapées au www.camo.qc.ca/documentation/brochurefpt.php.